Suite à la révision législative sur la protection des marques et des armoiries, les produits industriels – comme par exemple les montres – ne pourront désormais afficher le sceau de qualité «Swiss Made» que si 60% au moins des coûts de fabrication adviennent sur le territoire suisse. Pour le secteur de l’horlogerie, il s’agit d’un durcissement considérable des normes actuelles, suivant lesquelles cette part est de 50% pour les mécanismes.

Download